Spritz : la recette partagée d’un bonheur orangé

Article written by Claudia Calore, in French.

Photo by Nadezhda Filatova on Unsplash

Pensez-vous que la seule richesse de la plus connue des boissons de l’« aperitivo italiano » réside dans l’Aperol, le Prosecco et l’eau gazeuse ? Et non ! Les ingrédients les plus importants du Spritz sont l’envie de passer de beaux moments entre amis, l’envie de rigoler et de partager des souvenirs inoubliables. 

Même si le nom ne vous renvoie pas forcément à la belle Italie, le Spritz est bien entendu une boisson italienne, plus précisément de la région du Veneto, au nord du pays. Les origines précises de cette délicieuse boisson sont encore inconnues, mais on pense que son nom est lié à l’habitude qu’avaient les soldats de l’Empire Autrichien d’alléger le degré d’alcool des vins de la région Veneto avec de l’eau. De fait, le verbe allemand « spritzen » signifie pulvériser, symbolisant le geste de mettre de l’eau gazeuse dans le vin. Le Spritz en tant que tel est né entre les villes vénètes de Padova et Venezia dans les années 1920 et 1930 après que l’Aperol (qui donne la magnifique couleur orange qui distingue autant le Spritz sur le marché des cocktails) était présenté à la « Fiera di Padova » en 1919. Quelle combinaison formidable était de l’unir par la suite avec le mélange autrichien d’eau et de vin ! 

Ce qui me rend heureuse, en tant que Vénète et fan n°1 du Spritz, est de savoir que, n’importe où à travers l’Italie et le monde, notre boisson symbolise un moment de bonheur et est la recette parfaite pour tous nous unir!

Grâce à sa délicieuse saveur et le bonheur que même une seule gorgée peut donner, le Spritz s’est assez rapidement fait connaitre dans les autres régions d’Italie, dans un premier temps au Nord et puis dans le Centre et dans le Sud. À partir de cette diffusion au sein de l’Italie des différences d’usage entre régions vont alors apparaitre évidentes. Au Nord, là où la tradition se passe de génération en génération depuis des années, le Spritz est quelque chose qui se boit avant les repas, à 12h avant le déjeuner ou à 18h avant le diner, mettant donc en place la vraie essence du «aperitivo italiano ». Avec 3 euros environ, la soirée peut commencer dans la meilleure des manières possibles. En revanche, dans les autres régions du Centre et du Sud de l’Italie, le Spritz y est aperçu comme un cocktail, c’est-à-dire à boire après diner pour un prix plus élevé entre 8 et 10 euros. Donc on peut voir que déjà en Italie, chaque région s’approprie diversement une boisson qui, par sa nature, avait un objet et une utilisation précis. 

Le même phénomène s’est passé lors de la diffusion internationale du Spritz qui est aujourd’hui connu partout : c’est étonnant comment une boisson d’une ville peu connue du Veneto est devenue l’une des plus bue et appréciée à travers le monde. Comme pour les régions italiennes, chaque pays étranger a donné au Spritz une différente conception « nationalisée » de comment et quand boire ce trésor orangé. De là, millions de versions différentes sont apparues, selon le goût et l’innovation de chaque pays et de chaque barista. Finalement, quelque chose qui était propre à une région particulière est devenu international et a changé sa propre recette. Chaque bar, chaque restaurant, chaque pays essaye de convaincre que le Spritz est originaire des chez eux, mais tous les fiers Vénètes à travers le monde ne s’arrêteront jamais de revendiquer la naissance du Spritz en patrie Veneta.

Donc, la question reste de savoir si le Spritz représente un exemple d’appropriation culturelle ou seulement l’usage d’une boisson sans conscience de son histoire. Est-ce que cela est un phénomène positif ou négatif pour l’identité d’une région ? Chacun de nous peut avoir une réponse différente à ces questions, mais ce qui me rend heureuse, en tant que Vénète et fan n°1 du Spritz, est de savoir que, n’importe où à travers l’Italie et le monde, notre boisson symbolise un moment de bonheur et est la recette parfaite pour tous nous unir. 

Published by LA REGIONISTO

La Regionisto focuses on regional economic, political or cultural issues. Its aim is to enable everyone to deepen their curiosity for various regions of Europe and beyond, in a classic or fun way. We welcome articles written in any language and from any approach!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: